L’iode 131 (131I) est un iode faiblement radioactif. Son administration permet de compléter le traitement chirurgical des cancers thyroïdiens. L’iode 131 agit en détruisant les cellules thyroïdiennes qui au­raient échappé à l’opé­ration ; il détruit aussi les éventuelles cellules cancéreuses qui se seraient échappées de la tumeur pour se disséminer dans l’organisme. Le mécanisme d’action de l’iode 131 est simple : les cellules thyroïdiennes normales et les cellules tumorales captent rapidement l’iode. Elles intègrent donc immédiatement l’iode radioactif administré aux patients. L’iode 131 agit alors comme une radiothérapie interne : ses rayonnements détruisent les cellules dans lesquelles il se trouve

Les modalités de traitement

Un délai de quatre à six semaines est nécessaire entre la chirurgie et le traitement par l’iode 131. Durant ce laps de temps, faute de thyroïde, le taux d’hormones thyroïdiennes chute. L’hypophyse réagit en fabriquant beaucoup de TSH . Très stimulées par la TSH, les cellules thyroïdiennes résiduelles (normales ou cancéreuses) captent rapidement l’iode 131 lorsque le traitement est administré.

Pour que le taux de TSH s’élève et que le traitement à l’iode 131 fonctionne, le patient ne doit pas prendre d’hormone de substitution entre la chirurgie et le début de ce traitement. Cela l’expose aux symptômes gênants de l’hypothyroïdie. Une alternative est aujourd’hui possible grâce à l’administration d’une TSH de substitution (rhTSH). Cette substance stimule les cellules résiduelles, tout en permettant au patient de suivre un traitement substitutif et de ne pas présenter d’hypothyroïdie.

Pour quels patients ?

Le traitement par iode 131 est utilisé : :

  • dans les cancers présentant des métastases à distance ou un risque de rechute élevé.
  • chez les jeunes de moins de 18 ans

Les doses d’iode radioactif utilisées varient selon le profil du patient. Les femmes enceintes ne peuvent pas être traitées par cette technique.

Les mesures de radioprotection

L’iode 131 est radioactif. Vos proches et le personnel hospitalier doivent être protégés d’une exposition inutile aux rayonnements. Dans ce but, l’hospitalisation se déroule dans une chambre spécialement équipée et les visites sont interdites. L’hospitalisation dure trois à sept jours.

Le traitement par l’iode 131 est administré le premier jour, à jeun. Trois à sept jours plus tard, un examen scintigraphique du corps entier est réalisé. L’examen dure généralement près d’une heure. Il permet de vérifier l’absence de métastases dans l’organisme.

Durant l’hospitalisation, il est recommandé de boire beaucoup d’eau afin d’éliminer l’iode radioactif en excès. Pour limiter son action sur les glandes salivaires, on recommande aussi les aliments et boissons acidulés.

 

Sourcse :http://www.e-sante.fr/cancer-thyroide-traitements-leurs-consequences/2/guide/588

Contact rapide

Appelez-nous pour plus d'infos au

+213(0)31 90 47 88 / 89

Template Settings

Color

For each color, the params below will give default values
Green Blue Brown Yellow

Body

Background Color
Text Color
Background Image for Layout Style: Boxed
Layout Style
Select menu
Google Font
Body Font-size
Body Font-family